Select Page

La beauté est un cadeau du ciel, réparti très injustement. Comme la santé, le talent ou l’intelligence d’ailleurs. Que peut-on y faire? Peut-être apprendre à faire le mieux qu’on peut avec ce qu’on a reçu? La beauté est un cadeau, mais le style est un art et comme tout art, rien de mieux que la pratique pour le raffiner.

En regardant quelques saisons de « What not to wear » (plaisir coupable) j’ai eu une révélation. Les sujets choisis pour vivre (non pas une métamorphose, mais) une leçon de style, n’étaient vraiment pas tous avantagés par la nature.

À chaque nouvelle émission, je me demandais « mais qu’est-ce qu’ils vont bien pouvoir faire avec celle là? » Quoi qu’il en soit, la magie opérait toutes les semaines. Je ne parle pas ici de chirurgies, de corrections orthodontiques et de transformations extrêmes. Juste de tirer le maximum de ce que nous a donné la nature. Les femmes choisies apprennent à regarder leur corps, comprendre ce qui les avantage en terme de style, de coupes, de couleurs, à investir sur leurs atouts et minimiser l’emphase sur leurs défauts. C’est vraiment quelque chose qui est à la portée de tous. L’assurance d’être au meilleur de soi rend nécessairement les gens plus beaux. S’en suit un cercle vertueux. Meilleure confiance parce qu’elles ont une meilleure perception d’elles même, meilleure image grâce à cette confiance.

Je donne cet exemple, mais il en va tout autant des hommes, et pas que pour l’aspect vestimentaire. J’aurais pu aborder ce sujet en parlant de posture, de démarche, de parfum, de pause de voix, de façon de s’exprimer…

Étant une spécialiste du branding corporatif, je sais à quel point un projet, une entreprise, une idée, a tout avantage à être présentée d’une manière cohérente et exprimer le mieux possible en quelques secondes, ce qu’elle est réellement. Il en va de même pour les humains. Notre corps, notre image, ce qu’on donne à voir, à entendre, à ressentir, est l’interface avec laquelle nous communiquons avec les autres. Pourquoi devrions-nous tenter de nous transformer pour ressembler à un modèle idéalisé? Pourquoi devrions-nous souffrir de notre âge, d’un handicap ou tout simplement d’être différent?

On peut rayonner à tout âge (la magnifique Linda Rodin, illustre à merveille cette affirmation), à n’importe quel poids, avec une infinie possibilité de formes et de couleurs. Nous ne sommes pas des produits. Un Big Mac doit être identique à travers le monde, ce n’est pas notre cas. C’est notre différence qui nous rend unique, on devrait s’appliquer à la faire rayonner.

What not to wear
Linda Rodin
Mon tableau « prendre de l’âge avec style » sur Pinterest